Comment j’ai découvert TaKeTiNa 2


On me demande souvent comment j’ai découvert TaKeTiNa

Tout commence par un album de l’ensemble de percussions MegaDrums, « Layers of Time », sur lequel je tombe à la médiathèque du quartier où j’habite alors à Paris.

MegaDrums - Layers Of Time

Album « Layers Of Time » par MegaDrums

L’alchimie de fusion et d’harmonie des percussions des différentes cultures présentes dans cette musique me surprend et me fascine immédiatement.
Je tombe sous le charme de ses riches sonorités. Je l’écoute en boucle. Quelque chose de profond et de direct me touche et j’ai naturellement envie d’en savoir plus sur cette musique.

MegaDrums est un véritable « all stars »

Il faut dire que l’ensemble MegaDrums regoupe des musiciens de haut vol. C’est un véritable « all stars ». Créé par le musicien et compositeur Reinhard Flatischler, il compte, selon les albums : Zakir Hussain, Airto Moreira, Valerie Naranjo, Glen Velez, Milton Cardona, Leonard Eto, Stephen Kent, Aja Addy, Pandit Arjun Shejwal, Cornelia Flatischler, les ensembles Samul Nori et Suar Agung ainsi que le saxophoniste et flûtiste Wolfgang Puschnig.

Vidéo décrivant l’esprit de MegaDrums par ses différents membres (activer au besoin les sous-titres en français ou anglais) :

 

En recherchant d’autres albums du groupe, j’arrive sur le site de Reinhard Flatischler. Je découvre alors que ce dernier est aussi le créateur d’un processus de rythme avec le corps et la voix appelé TaKeTiNa, qui permet de retrouver le pouvoir du rythme présent en chacun de nous.

The Forgotten Power Of Rhythm

Cela me donne fortement envie d’essayer l’un de ces ateliers. Malheureusement, à ce moment là, il n’y a pas d’atelier en français ou en anglais, seulement en allemand, langue que je comprends trop peu.

Pour me consoler, je commande sur son site son seul livre traduit en anglais (jusqu’à maintenant) sur le sujet, « The Forgotten Power Of Rhythm » (Le pouvoir oublié du rythme).(1)

Le Pouvoir Oublié Du Rythme

C’est un livre assez court (145 pages quand même) mais dense. Reinhard y décrit sa vision, une partie de son parcours, de ses rencontres avec différentes cultures, différents maîtres. Il y aborde tant le côté musical que des aspects philosophiques et spirituels. L’approche de TaKeTiNa est illustrée par de nombreux exercices, toujours en relation avec le corps et la voix. Je les essaie d’abord tout seul. Cela résonne en moi, apprenti percussioniste. Je ressens déjà avec le livre la promesse d’un ancrage rythmique plus profond. Et surtout, je vois l’effet que cela peut avoir sur d’autres en testant ces exercices sur des amis. Je les vois reconnectés à leur corps, le mental calmé.

Enfin des ateliers TaKeTiNa !

Si bien que quand je trouve enfin des ateliers TaKeTiNa en français pour essayer vraiment, je suis presque certain de suivre la formation.

J’ai ensuite la chance de pouvoir participer à un atelier de plusieurs jours (en anglais) animé par Reinhard Flatischler lui-même et Tania Bosak, sa collaboratrice australienne. Et à la fin de l’atelier, je signe pour suivre la formation avec eux.

Voilà, en quelques lignes, comment je me suis lancé dans cette aventure !

Si vous êtes arrivé·e sur cette page directement, vous pouvez cliquer sur le menu « Qui-suis-je » pour en savoir plus.

Intéressé·e pour suivre un atelier de rythme ? Vous pouvez vous abonner à ma lettre d’informations pour être tenu au courant. (descendre en bas de la page).

 

Plus d’infos sur TaKeTiNa :

Rubrique TaKeTiNa de ce site (avec d’autres vidéos)
Site de Reinhard Flatischler :
https://powerofrhythm.com/taketina/

Notes :

(1) : Livre « The Forgotten Power Of Rhythm », titre original allemand : « Der Weg Zum Rhythmus » (La voie du rythme)


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Comment j’ai découvert TaKeTiNa

  • desgrouas stéphane

    merci Olivier pour cet article sur le « comment j’ai découvert… » c’est super intéressant.
    l’an dernier, j’ai fait un stage avec toi et Tania et cette année le virus taketina m’a rattrapé,
    malheureusement je ne suis pas libre aux dates des stages de cette année.
    prévois tu à l’avenir faire des stages courts sur Paris, ou des cours réguliers?
    merci pour ta réponse
    amitiés à Armella
    Stéphane

    • Olivier OSWALD Auteur de l’article

      Merci Stéphane pour ton commentaire. Je me souviens effectivement de ta présence l’année dernière.
      Le virus, oui, je le connais bien ! 🙂 Un virus bénéfique ! Sur Paris, je ne pourrai proposer que des stages, comme j’habite maintenant dans le sud. Les séances régulières seront plutôt autour de chez moi.
      Maintenant, bonne nouvelle : il va y avoir dans quelques temps un nouvel enseignant TaKeTiNa sur Paris, Fabien qui était au même atelier que toi l’année dernière. Il vient de commencer la formation.
      J’ai transmis tes amitiés à Armella qui te salue aussi.
      A bientôt !